commedia dell'arte Index du Forum
          privmsg.php?folder=inbox Connexion   
Auteur Message
Addendum II : Cultes à Néolim.
Calembreloque
MessagePosté le: Dim 27 Nov - 19:13 (2011)  Addendum II : Cultes à Néolim. --> Répondre en citant

Hors ligne
Incarnation du Maelström


Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 185

Vous trouverez dans cet addendum une description un peu plus complète de la place de la religion dans Shade, ainsi qu'une description des cultes principaux.

La religion "officielle" de Néolim est le culte de la Lumière, qui honore les trois déesses lumineuses : Thémésia, Candélia et Ohmédia. Ces trois déesses représentent trois facettes d'un culte "global", mais sont différentiables par le message qu'elles portent :

- Ohmédia est la déesse "principale" du culte lumineux. Elle représente le savoir, la connaissance, la justice et de manière générale l'humanité en tant qu'espèce intellectuelle et sociale. Le système de "castes" existant plus ou moins à Néolim est une conséquence directe des idées convoyées par le culte d'Ohmédia. Ses symboles sont la flamme et le livre ouvert.

- Thémésia est le bras armé du culte lumineux. Elle représente le courage, la guerre, la passion et les idéaux. En toute logique, c'est la déesse des guerriers, des artistes, des ambitieux. Ses symboles sont la flamme et l'épée (et, combo, l'épée enflammée).

- Candélia est surnommée la "petite sœur de la Lumière" et représente l'humilité, la foi et la flamme intérieure. Moins représentée que les deux autres chez les puissants, elle reste puissante parmi les croquants, car elle représente une version plus humble et pauvre du culte lumineux. Par conséquent, elle est souvent en opposition avec le culte de Sélène (qui est traditionnellement celui des plus humbles), et même avec les cultes des autres déesses lumineuses, qui sont fiers de leur grandeur et leur magnificence. Son symbole est la bougie allumée.

Le culte lumineux a beau être la religion "officielle", elle est surtout celle des riches, des bourgeois et des nobles (à l'exception du culte candélien, donc). La langue associée s'appelle l'horadrique, et fait office de langue "haute", comme le latin l'était au Moyen-Âge chez nous. Elle est d'ailleurs quasi-similaire au latin classique.


La religion "officieuse" est bien entendu le culte de Sélène (appelé aussi "culte sélénite", "ténébreux" ou autres variations sur le même thème), auquel vous appartenez plus ou moins. Il ne se base que sur une seule déesse, Sélène.

Sélène représente l'obscurité, le silence, le froid et la mort, mais également le concept de cycle, l'observation, la connaissance, la miséricorde et l'humilité. C'est la déesse des pauvres, des malheureux, des travailleurs, bref, de beaucoup de monde. On la représente sous les traits d'une femme (dont l'âge varie entre l'adolescence et la vieillesse selon le message qu'on veut convoyer) dont les seuls traits notables sont ses yeux crevés, sa bouche cousue et des bois (semblables à ceux des cerfs) lui sortant du dos au niveau des omoplates. Ses symboles sont l’œil et la bouche fermée (ou cousue).

Le culte sélénite est très présent dans les couches les moins fortunées de la société et y fait office d'organisme de charité. La plupart des prêtresses vivent et travaillent dans des temples servant aussi bien de lieu de culte que de soupe populaire et/ou de refuge. Les concepts d'humilité, de dépouillement et de simplicité sont centraux. Néanmoins, le culte sélénite étant par définition aussi celui du secret, de l'ombre et du mutisme, il existe de très nombreuses rumeurs courant sur les pouvoirs véritables des prêtresses et des dévots ténébreux.

En tant que Ténébrosi, vous êtes la preuve vivante de la puissance des Ombres. Vous n'êtes pas forcément fervent dans vos croyances, mais vous pouvez difficilement nier l'existence des forces ténébreuses, puisque vous en êtes une.

La langue associée au culte de Sélène est le ladriel, qui est une vieille langue de l'époque sydarim (voir "Histoire de Néolim"). La plupart des dialectes néolins sont issus du ladriel : aussi, en connaissant cette langue, l'on est à même de comprendre la plupart des patois locaux dans une certaine mesure (un peu comme un latiniste peut déchiffrer de l'italien, du français et un petit peu d'espagnol, mais sans pour autant le comprendre vraiment).


Il existe également d'autres cultes, qui sont considérés comme des sectes. En pratique, tous les cultes ne sont pas forcément des sectes au sens propre du terme, et toutes les sectes ne sont pas forcément à souche religieuse. Il va de soi que le citoyen néolin de base de connaît pas grand' chose à leur sujet, soit parce que le culte est bel et bien sectaire et donc secret, soit parce que les cultes lumineux et sélénite étouffent les informations autant que possible. Néanmoins, certains cultes "alternatifs" jouissent d'une certaine notoriété :

- le Clair-Obscur. Cette secte part d'un principe simple : faire revenir Shaïtar sur Néolim. C'est un culte violent et sanguinaire, qui tente de précipiter une seconde Apocalypse. Les quelques informations perçant à leur sujet font état de pratiques innommables, en particulier le mélange de magie lumineuse et ténébreuse (d'où leur nom), condamnée par les deux cultes principaux.

- les Traque-Lune. A l'époque des Anciens Dieux, la Lune (appelée Luna à Néolim) a disparu lors de l'apparition de Shaïtar. Mais pour les Traque-Lune, elle n'est pas morte, mais seulement gardée à l'écart du monde par les divinités lumineuses. Ce culte est relativement pacifique et s'est fait accepter par une partie de la population en protégeant les sciences telles que l'astronomie et l'astrophysique (qui jusque-là étaient fustigées par le culte de la Lumière). C'est un culte assez répandu mais qu'on peut difficilement taxer de "puissant", considérant leur nature non-interventionniste.

- l'Ordo Tenebrae. C'est un bras armé du culte de Sélène vieux de plusieurs siècles, qui, suite à une divergence d'opinion, ne reconnaît plus la Papesse de Sélène. Composé essentiellement d'hommes (autre cause du schisme), c'est une sorte d'ordre des Templiers, qui vénèrent Sélène mais n'acceptent pas le dogme "officiel".

- les Marchands de Sable. Très peu connus hors du cercle des Ténébrosi, on sait seulement d'eux qu'ils sont des Ténébrosi adeptes de la nébuleuse Croque-Rêve, capables d'attraper des rêves et les conserver en bocaux. Les membres de la secte s'échangent alors ces rêves, comme d'autres échangent des timbres. Néanmoins, il semblerait que des fils bien plus sombres soient tirés en coulisses...

Il existe aussi d'autres cultes dont la plupart des gens ne savent rien, si ce n'est le nom : la Rosa Nora, la Ladrilombra, les filles d'Andaarion, les Potiers, les Frères Noël...




Pour conclure, gardez en tête que la religion est une part importante de la vie à Néolim, que l'on soit clochard ou noble : les principes lumineux et sélénites sont connus de tous (que l'on adhère au culte en question ou pas), et seuls les cultistes et autres erreurs de la nature évitent les églises. Le culte sélénite, en particulier, est présent dans quasiment chaque village, sous la forme d'une chapelle ou même d'un bâtiment banal simplement orné d'un œil. Néanmoins, chaque ville de taille conséquente (la définition de "conséquent" variant selon la population et la densité de la région) contient une chapelle lumineuse, qui dans tous les cas est plus "luxueuse" que son équivalent ténébreux.
Chacun y entre avec une certaine humilité, et parmi les croquants, nombreux sont ceux conscients de n'exister que parce que leur mère en couches a pu se faire accueillir par les prêtresses sélénites. Néanmoins, chez les bourgeois et les puissants, les principes lumineux ne sont pas pris à la légère, et c'est un honneur que de voir sa fille choisie pour devenir prêtresse de la Lumière. Ceci dit, cela n'empêche pas de nombreux riches d'aller incognito dans les chapelles sélénites, car ils savent qu'un secret confié à Sélène ne sera pas révélé.


Revenir en haut
Publicité
MessagePosté le: Dim 27 Nov - 19:13 (2011)  Publicité -->






PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sujet suivant
Sujet précédent
Page 1 sur 1
commedia dell'arte Index du Forum -> All'improvisa -> Parlons peu, parlons bien, parlons règles.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
NoseBleed v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com