commedia dell'arte Index du Forum
          privmsg.php?folder=inbox Connexion   
Auteur Message
Scène 1
Calembreloque
MessagePosté le: Jeu 3 Mai - 20:32 (2012)  Scène 1 --> Répondre en citant

Hors ligne
Incarnation du Maelström


Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 185

Les dernières paroles du Dottore s'inscrivirent dans l'atmosphère avec une profondeur nouvelle. Son ton monocorde résonnait comme un glas, et l'air lui-même semblait se refroidir alentour. Quelques têtes se tournèrent à nouveau vers la table. Pas par curiosité cette fois-ci ; ils semblaient dévisager le Dottore comme un serpent dévisage une flûte de fakir.
Autour de la table, les réactions étaient diverses : Magdalena semblait se foutre éperdument de l'homme de science - et le montrait à qui le voulait ; le libraire et l'assassin, légèrement en recul, restaient interdits et respectaient un silence d'or vingt-quatre carats.
Viviana, la prêtresse, avait gardé son calme olympien habituel, bien qu'un léger tremblement semblait trahir une certaine faiblesse, toute excusable vues les circonstances.

Sa sœur, en revanche, réagit beaucoup plus violemment. D'abord interdite comme les autres, elle planta soudainement son regard vers le Dottore, en reculant soudainement sa chaise. Elle se sentait à la fois attirée et repoussée par l'homme en face d'elle, comme quelqu'un qui se brûle les rétines à regarder le soleil mais ne peut pas s'empêcher de le fixer. Ses yeux restaient grands ouverts, sans cligner, et seule sa respiration haletante troublait son silence. Elle ne bougeait pas, si ce n'était pour sa poitrine devenue rouge qui s'élevait et s'abaissait avec sa respiration. Elle hurlait silencieusement, elle hyperventilait sans un souffle d'air.
Enfin, d'un mouvement de tout son corps, elle se jetta en fermant les yeux vers l'un des piques au centre de la table. En pianotant de ses deux mains pour s'en emparer d'un, elle balbutia d'une voix rauque et chaude :
"P-Pardonnez-nous d'avoir douté de vous, Dottore ! Je ne voulais à aucun moment vous manquer de respect ! Je suis à votre service !"
Saississant enfin un pique de papier, elle continua, les yeux fermés :
"J-je jure de retrouver le meurtrier de Pettinengo et de faire l'ombre sur cette affaire ! Je jure de sauver ceux qui peuvent l'être ! Je jure de vous obéir sans questions, Dottore, et je jure d'accepter tout ce que vous me demanderez !"
Sa courte tirade ayant suffi à l'essouffler, elle s'arrêta une seconde pour reprendre son souffle, rouvrit les yeux, et fourra le pique instantanément sous la table, le tenant entre ses deux mains désormais coincées entre ses jambes. Elle continua de respirer vite et fort, le rouge de sa poitrine maintenant étalé jusqu'à ses tempes et son front. Le groupe la regarda d'un air ahuri qu'elle ne sembla pas noter. Elle prit un bol d'air supplémentaire et sembla enfin se calmer. Ses yeux se refermèrent, et elle laissa sa tête partir en arrière.

Le reste du groupe échangèrent des regards étonnés, Dottore compris.


Revenir en haut
Publicité
MessagePosté le: Jeu 3 Mai - 20:32 (2012)  Publicité -->






PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dreanyth
MessagePosté le: Jeu 3 Mai - 20:55 (2012)  Scène 1 --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 16 Nov 2011
Messages: 85
Localisation: Paris
Masculin
Nom du personnage: Dottore Philippo Delle Cornacchie

Après que l'Ange ... enfin que l'Ombre soit passée plutot ... le Dottore était quelque peu intriguépar le serment de la prêtresse. Il se frotta le menton, du moins le menton de son masque avant de prendre la parole dans un ton tout ce qu'il y a d'intrigué.

"Un pacte qui s'étend au delà de la demande première, mais un pacte qui est tout de même plaisant à entendre ..."

Bizarre comment une voix même monocorde peut prendre des intonations rien qu'en utilisant un champs lexical différent. Jamais encore on pouvait supposer que le Dottore pouvait dire "plaisant" d'autre chose que d'une autopsie


Revenir en haut
Tav'
MessagePosté le: Jeu 3 Mai - 21:14 (2012)  Scène 1 --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 14 Nov 2011
Messages: 64
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Nom du personnage: Leandrel von Dunkelschatten

La réponse de Silvio à Leandrel méritait réponse mais l'agitation qui s’ensuivit était trop intéressante pour ne pas être attentivement observée. Sirotant lentement son chablis, il s'adossa pour écouter les propos de la prêtresse. Ces derniers, pourtant intrigants, furent vite éclipsés par l'intervention du Dottore.

Leandrel avait pris soin de s'installer face à Silvio et aux côtés de Philippo, le sort fut qu'il séparait ainsi ce dernier de la putain. Alors que la tension montait, la main de Leandrel s'approchait précautionneusement du couteau à pain gisant sur la planche. Ces piques, pour rien au monde il ne souhaitait participer à une magouille de la sorte, nul ne pouvait prédire de quoi le lendemain serait fait et comme Alessa venait de le dire, Pettinengo n'était peut être pas si innocent que ça.

Cependant, il le savait, sans confiance entre eux, le groupe courait à sa perte. Leandrel attendit alors que la querelle s'achève sur la "démonstration" du Dottore, il apprécia la participation de Magdalena et s’apprêtait à en faire de même lorsque la jumelle se jeta sur la table dans son élan de panique.

- Qu'est ce que... ?
- L'a pas l'air très... résistante cette prêtresse, j'espère que la sœur vaut un peu mieux que ça !

Leandrel resta silencieux et se contenta d'échanger un regard interrogateur à sa Vivianna. Il se décida finalement à prendre l'un des piques et, sans cacher son désaccord, jura la feuille en main et le regard partagé entre Silvio et Philippo.

- Je jure sous le témoignage de Sélène de trouver les coupables de ces crimes, hormis notre ami ici présent, et de les soumettre à la justice qu'ils méritent.

Il troqua alors son pique contre son verre puis s'adossa à nouveau, attendant calmement la participation des derniers.


Revenir en haut
MSN
Cendar
MessagePosté le: Jeu 3 Mai - 21:29 (2012)  Scène 1 --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 15 Nov 2011
Messages: 97
Nom du personnage: Magdalena Mattiuzzi

* Elle vient de lui promettre obéissance, là, non? *
* Tout à fait *
* Les prêtresses ne font-elles pas voeu de Chasteté? *
* Beaucoup le pensent mais, non, ce n'est pas le cas... Rappelle-toi Helena...*
* Ah... Helena... Douce enfant. *
* Et riche, aussi. Si le Docteur arrive à soumettre les deux... *
* Quelle orgie... *
* Et quelle humiliation à la fois... *
* Tout dépend de la victime...*
* ... Et du bourreau. *

La Matrone remit ses lèvres aux rebords de sa coupe, non sans jeter un regard à la seconde jumelle, curieuse.
_________________





Revenir en haut
Meliäa
MessagePosté le: Jeu 3 Mai - 21:48 (2012)  Scène 1 --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 16 Nov 2011
Messages: 47
Localisation: Là où vous savez.
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Nom du personnage: Viviana Calvini

Comme à son habitude, elle avait écouté en silence, encore et toujours. Observer, jauger, pour mieux envisager le monde autour d'elle, ne pas être surprise. Mais elle n'avait pas prévu ce qui allait se passer. Rien ne l'y aurait préparée. Un frisson la parcourut, qu'elle ne put retenir, alors qu'Amren riait en son esprit, apparemment amusé et excité par la situation. Ses yeux restèrent fixés sur les piques faits dans la serviette jusqu'à ce que sa soeur ... perde le contrôle.
Elle écouta le petit discours d'Alessa avec une stupéfaction non dissimulée, qui se transforma graduellement en colère pure et froide alors qu'elle dévisageait tour à tour sa soeur et le médecin. A la fin du discours, pendant que Leandrel faisait lui aussi un serment, un bris de verre se fit entendre : sa tension avait crispé sa main au point de briser le verre qu'elle tenait. Un peu de vin coula le long de sa peau diaphane, laissant une trainée brillante derrière lui.

Retrouvant en quelques secondes son calme froid et plat, la jeune femme reposa le verre sur la table, et prit nonchalamment un pique pour s'essuyer la main avec. Ce faisant, elle éleva sa voix, suave et empoisonnée, tout en regardant les convives un à un avant de s'arrêter sur le légiste.

Je jure de retrouver les meurtriers encore inconnus, et de faire toute la lumière sur cette affaire, par tous les moyens qui sont en ma possession.

Elle fit une pause, et un fin sourire étira ses lèvres, semblant de bien mauvaise augure dans un visage si "angélique".

Je jure également que quiconque voudra du mal à ma soeur devra assumer les conséquence de ses actes.

N'ajoutant rien, Viviana se recula, se servant du pique pour essuyer le vin qui avait coulé sur la table, et le sang de sa main écorchée, comme si de rien n'était. Amren lui murmura quelque chose qui la fit sourire, brièvement ; d'amusement, cette fois.


Revenir en haut
Raistlin
MessagePosté le: Jeu 3 Mai - 22:01 (2012)  Scène 1 --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 19 Nov 2011
Messages: 58
Localisation: Ilium
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
Nom du personnage: Alessa Calvini

Le Dottore, il... il brillait. Il était entouré par les ombres, si... grand...

La tête en arrière, les yeux fermés, elle sentait son cœur palpiter dans sa poitrine. D'où lui venait cette révélation ? Elle ne le savait pas vraiment, mais elle était là, bien réelle... il avait quelque chose, quelque chose de plus. Cette façon de modeler l'ombre pour servir ses desseins, sa façon de parler... il était un élu de Sélène. Aucun doute possible, et tant pis si les autres n'étaient pas capables de le voir, si les autres n'avaient pas sa perception à elle. Même sa sœur semblait ne pas comprendre... c'était étrange quelle ne le voie pas, c'était pourtant si... évident ! Peut-être même qu'il était la raison véritable de son envoi ici, peut-être que sa vraie mission était de découvrir qui était ce Dottore, et de protéger l'homme choisi par Sélène...

Oh bon sang. Faites que celui-là ne soit pas trop laid sous son masque.

Alessa ignora la pique d'Asha. Comme si ce genre de critère entrait en ligne de compte face à la déesse aveugle...
La chaleur dans son corps refusait de la quitter encore. Néanmoins, la déclaration de Viviana lui fit rouvrir les yeux. Croisant le regard du Dottore, elle lui offrit son plus beau sourire avant d'analyser les paroles de sa sœur. C'était vraiment curieux, ça ne lui ressemblait pas de se mettre en avant comme ça... mais quelle mouche l'a piquée ?
_________________
L'agonie, c'est l'art de rester sur sa fin.


Revenir en haut
Hawg
MessagePosté le: Sam 5 Mai - 12:41 (2012)  Scène 1 --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 169
Nom du personnage: Signore Silvio Maschera

L'une des jumelles venait visiblement de perdre une partie de son esprit. Triste à voir. A sa décharge, cependant, il fallait bien admettre qu'il avait un truc carrément flippant le Dottore ; le genre de type à se balader une ombre moyennement saine à tous les coups... Pas terrible.
Du reste, puisque tout le monde avait décidé de prendre un napperon, autant se plier au choix du groupe. Silvio se saisi donc d'un trèfle.

- Voyons voyons, c'est promis, je ferais tout mon possible pour élucider la mort de Pettinengo ; après tout je suis payé pour ça.

Il rangea le morceau de serviette dans une poche et repris.

- Bien, si d'autre personnes ont des informations ou ds ragots à partager ; le moment me semble opportun.


Revenir en haut
Cendar
MessagePosté le: Sam 5 Mai - 13:54 (2012)  Scène 1 --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 15 Nov 2011
Messages: 97
Nom du personnage: Magdalena Mattiuzzi

Magdalena laissa planer son regard sur l'assemblée avant d'enchaîner d'une voix suave derrière Silvio.

- Maintenant que tout le monde a fait sa petite affaire...

Un regard pour la plus charnelle des jumelles, à peine visible, si peu décelable mais tellement nécessaire.

* Tu es une horrible femme... *

Erza se mit à rire. La catin prit un air plus sérieux.

- Je viens de l'Empire du Roi Lune, où Sovagna a eu le loisir d'assassiner ma fille... Je viens, à dire vrai, de la Capitale de cet empire. De là où je viens, Sovagna se faisait passer pour un marchand, pour un bourgeois. Il m'était pour ainsi dire inconnu avant que je ne me lance à sa poursuite.

Les mains de la femme furent parcourues d'un vague tressautement. Un frisson. De haine. Son visage demeura impassible pourtant et ses lèvres bienveillantes.

- La seule chose dont je suis sure, à ce jour, c'est que cet homme était sévèrement déséquilibré... Ce qui peut vouloir dire tout un tas de choses et laisser planer tout un tas de mystère. Je doute que Sovagna ait simplement dérangé certaines personnes, je pense que cela va plus loin encore... Quand une fourmi dérange un homme, il s'amuse avec sa fourmilière avant de l'écraser sous sa botte. La théorie des prêtresses ne me paraît pas mauvaise... Pour que Pettingo ait été assassiné le même jour et qu'il y ait un lien entre ces deux personnes, une théorie basée sur la religion n'a pas l'air obsolète. Ni stupide. Bien au contraire...

Son regard se porta sur une horloge étonnamment fonctionnelle.

- Il se fait tard, cependant... Peut-être devrions-nous rejoindre nos quartiers et nous retrouver dans la journée de demain. En attendant, nous pourrions nous adonner aux recherches que nous prévoyons. Leandrel, vous avez parlé de la bibliothèque?

_________________





Revenir en haut
Hawg
MessagePosté le: Sam 5 Mai - 14:06 (2012)  Scène 1 --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 169
Nom du personnage: Signore Silvio Maschera

Un hochement de tête à l adresse de Magdalena.

- En effet. De mon coté, je pense aller rendre une petite visite à mes "employeurs" précédents. Leur poser quelques questions. Ils n'ont pas vraiment été réglo et, croyez le ou non, ce ne sont pas ds choses qui se font dans le métier.


Revenir en haut
Tav'
MessagePosté le: Sam 5 Mai - 14:45 (2012)  Scène 1 --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 14 Nov 2011
Messages: 64
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Nom du personnage: Leandrel von Dunkelschatten

Leandrel était encore en train d'observer les feuilles de pique et le Dottore, cherchant à déceler dans ce tour une quelconque astuce ou forme de magie, quand Magdalena s'adressa à lui le forçant à relever son attention. Peut être était ce simplement symbolique, en tout cas ça avait l'effet escompté, le débat était clos et le groupe pouvait se recentrer sur leur enquête.

- En effet, je pense aller demain à la première heure à la bibliothèque, si je n'y trouve rien sur notre poison, peut être aurais je plus de chance en m'informant sur les communautés d'Orffstein localisées à Clémence ainsi que sur l'historique des groupes liées à Shaïtar.

Il continua en se levant de sa chaise.

- Si quelqu'un veut m'y rejoindre, il n'aura qu'à m'y rejoindre à ce moment là. Pour l'heure, je vais aller me reposer et je vous conseille d'en faire autant, la journée de demain risque d'être chargée. Si cela vous convient, je vous propose de nous rassembler tous ensembles ici même en fin de matinée.

Il déposa quelques rouelles de cuivre sur la table en remerciant Silvio d'avoir commandé la planche puis entreprit de quitter la salle.


Revenir en haut
MSN
Cendar
MessagePosté le: Sam 5 Mai - 15:03 (2012)  Scène 1 --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 15 Nov 2011
Messages: 97
Nom du personnage: Magdalena Mattiuzzi

La Matrone se leva à son tour et balança sur la table de quoi satisfaire à l'addition de la tablée.

- Disons demain, rendez-vous sur les coups de Midi ici même, donc. J'ai quelques personnes à voir ici puis je rejoindrai Léandrel à la bibliothèque pour l'aider dans ses recherches. Passez une bonne nuit.

Magdalena partit à son tour pour rejoindre ses quartiers.
 

_________________





Revenir en haut
Meliäa
MessagePosté le: Dim 6 Mai - 16:22 (2012)  Scène 1 --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 16 Nov 2011
Messages: 47
Localisation: Là où vous savez.
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Nom du personnage: Viviana Calvini

La jeune femme se leva tranquillement, après avoir posé le symbole tâché de sang sur la table. Personne n'avait paru prendre réellement au sérieux ses paroles, ce qui n'était peut-être pas plus mal. Elle posa un regard neutre sur sa soeur, puis s'adressa au reste du groupe :

Nous allons nous aussi rentrer, à présent. Nous serons là demain à l'heure.

"Amren, dis-lui que nous devons parler ...
Ca risque d'être amusant."


Sans même attendre la réponse de sa soeur, Viviana se dirigea vers la sortie.


Revenir en haut
Dreanyth
MessagePosté le: Dim 6 Mai - 21:45 (2012)  Scène 1 --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 16 Nov 2011
Messages: 85
Localisation: Paris
Masculin
Nom du personnage: Dottore Philippo Delle Cornacchie

Ainsi tout le monde avait décidé de se mettre au travail. Toutefois, Dottore était quelque peu surpris de voir tout le monde aller dormir alors que la nuit était encore jeune. Se levant tranquillement, le Docteur alla en direction de la sortie, un objectif en tête. D'ailleurs un objectif qui pouvait être fort intéressant au vu de l'heure tardive.

*Tu as envie d'y retourner ?*

*Un Médecin peut parfois trouver des indices bien après que la carcasse soit refroidie*

*Ce ne me dit que si tu en as envie*

*Sachant que ca pourrait débusquer d'autres d'entre eux, je suis très motivé*


Revenir en haut
Calembreloque
MessagePosté le: Mer 9 Mai - 12:15 (2012)  Scène 1 --> Répondre en citant

Hors ligne
Incarnation du Maelström


Inscrit le: 08 Sep 2011
Messages: 185

Et ainsi, le groupe se sépara, sans plus de tambours ni de trompettes qu'il ne s'était formé. Six ombres s'allongèrent sous les lumières blafardes de Clémence, toutes dans une direction différente. L'échoppe se vida peu à peu, déversant son lot de soûlards dans les rues. Les Ténébrosi étaient déjà loin.

Le masque et la rapière, partis réclamer leur dû.

L'érudit aux cheveux blancs, plongeant dans les ouvrages.

La beauté d'ébène, renouer avec son passé.

Le docteur aux corneilles, peut-être bayer avec ses sœurs.

Et les deux filles de Sélène, marchant de concert dans la nuit.


Et tandis que le quartier finissait de s'endormir, six petits grains de sable s'en allèrent dérailler la machine.


FERMETURE DE LA SCENE 1.
  


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé
MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:28 (2018)  Scène 1 -->






Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sujet suivant
Sujet précédent
Page 6 sur 6
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6
commedia dell'arte Index du Forum -> Commedia dell'arte ->

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
NoseBleed v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com